New Consultancy – Facilitateur d’une réunion consultative régionale sur l’amélioration de l’alimentation des jeunes enfants en AOC
Unicef
Dakar, Sénégal
il y a 5j
source : Sahel Emploi

L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés du monde.

Pour leur sauver la vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.

Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, tous les jours, afin de construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, j’espère

Contexte

Dans la Région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (WCAR), l’alimentation complémentaire commence trop tôt ou trop tard et les aliments sont principalement inadéquats sur le plan nutritionnel et hygiénique (UNICEF, 2005).

De plus, la plupart des nourrissons (67%) ne sont pas allaités exclusivement au cours des 6 premiers mois. Sur 67% des nourrissons non exclusivement allaités, environ 30% ont reçu de l’eau.

La malnutrition a plusieurs conséquences et est responsable, directement ou indirectement, de 52% des millions de décès annuels d’enfants de moins de cinq ans.

La plupart de ces décès (environ 60%), souvent associés à des pratiques alimentaires inappropriées, surviennent au cours de la première année de vie (OMS / UNICEF, 2002).

De plus, la malnutrition a des répercussions sur le développement psychomoteur, l’apprentissage et les capacités de travail des enfants.

L’UNICEF et ses partenaires (PSU et IRD) entreprennent une analyse du paysage pour comprendre en profondeur les obstacles et identifier les tendances et les prédicteurs des régimes alimentaires des jeunes enfants et le potentiel des aliments complémentaires produits localement dans toute la région en mettant l’accent sur 10 pays sélectionnés en Afrique de l’Ouest et du Centre de l’UNICEF Région (WCAR).

Pour faciliter la mise en œuvre d’actions visant à améliorer l’alimentation des jeunes enfants dans les régions et les pays, le siège de l’UNICEF a élaboré des cadres d’action mondiaux pour améliorer l’alimentation des jeunes enfants.

Sur la base des résultats de l’analyse du paysage en cours dans la WCAR, le cadre d’action mondial sera adapté au contexte de la WCAR en utilisant la plate-forme du groupe de travail régional sur la nutrition.

Une fois le projet de cadre d’action régional disponible, il devra être partagé avec un public plus large représentant les parties prenantes régionales et nationales pour leurs commentaires et validation ainsi que pour guider l’action au niveau national.

La réunion régionale sur l’amélioration de l’alimentation des jeunes enfants est organisée dans ce contexte pour atteindre les objectifs énoncés ci-dessus.

Une réunion consultative régionale sur l’amélioration du régime alimentaire des jeunes enfants réunira les parties prenantes régionales de toute l’Afrique de l’Ouest et du Centre, l’UNICEF et d’autres experts en nutrition aux niveaux mondial, régional et national.

La réunion sera l’occasion de comprendre le paysage de l’alimentation complémentaire dans la région et d’identifier des approches concrètes pour améliorer l’alimentation des jeunes enfants en utilisant l’approche systémique.

Comment pouvez-vous faire la différence?

Objectifs

Les principaux objectifs de la réunion sont :

  • Diffuser les principales conclusions de l’analyse régionale du paysage de l’alimentation complémentaire de l’AOC pour mettre en évidence le statut, les moteurs et les lacunes des aliments complémentaires et des pratiques d’alimentation
  • Créer un consensus sur les principaux moteurs, lacunes et goulots d’étranglement d’une bonne alimentation des jeunes enfants dans les régions
  • Partager des expériences et des leçons sur ce qui fonctionne et comment peut-il être étendu dans les différents contextes de programmation de l’AOC
  • Partager et valider le Cadre régional pour l’amélioration des régimes alimentaires des jeunes enfants pour la région AOC pour convenir d’actions prioritaires au niveau régional
  • Élaboration de feuilles de route nationales pour les pays participants sur la base des expériences et des preuves nationales
  • Recommandations pour développer un modèle commercial d’aliments complémentaires à base d’aliments locaux pour accélérer les progrès dans l’amélioration de l’alimentation des jeunes enfants
  • Étendue des travaux

    L’animateur : aidera à la planification stratégique, à la facilitation et au rapport de réunion de la consultation régionale de la WCAR sur l’amélioration de l’alimentation des jeunes enfants.

    L’animateur aidera à préparer, à modérer et à documenter la consultation régionale de 4 jours pour s’assurer que les livrables souhaités sont atteints.

    Les missions spécifiques comprendront :

  • Contribuer à la planification et à la préparation de la consultation
  • Présentations et discussions modérées selon l’ordre du jour convenu
  • Résumer les principales conclusions des discussions de groupe
  • Mener les participants à travers le processus de validation des cadres d’action régionaux sur l’amélioration de l’alimentation des jeunes enfants par le biais de discussions actives et de contributions significatives
  • Livrables et calendriers

    Le consultant pendant son contrat livrera les éléments suivants :

  • Assistance à distance pour préparer le travail de groupe, la table ronde et élaborer des instructions pour les présentateurs et les présidents (4 jours)
  • Finaliser l’ordre du jour de la réunion et le plan de facilitation (2 jours)
  • Chèques pré-réunion (2 jours)
  • Animation des sessions (4 jours)
  • Rapport de contrat de consultation (1 jour)
  • Timing

    L’ordre du jour de la réunion de 4 jours (les 11, 12, 13, 14 février 2020) s’articulera autour de quatre axes majeurs, comme suit :

  • Présentation des principales conclusions de deux analyses du paysage régional (IRD, PSU)
  • Sous-ateliers parallèles de plongée profonde sur les principales conclusions de deux analyses régionales du paysage
  • Réunion d’experts et recommandations des prochaines étapes (réunion restreinte)
  • Un agenda détaillé sera élaboré par le consultant
  • Exigences de rapport

    Le consultant / e préparera et soumettra les éléments clés pour le rapport final de la réunion avant la fin de son contrat.

    Les éléments clés seront soumis par voie électronique et sur papier.

    Problèmes administratifs

    Le consultant / sera sous la supervision du conseiller régional en nutrition et travaillera en étroite collaboration avec le spécialiste en nutrition et associé de programme

    Le consultant utilisera son propre équipement (ordinateur portable, carte SIM, logiciel spécifique).

    La durée du contrat est de 16 jours (du 15 au 20 janvier, février 2020).

    Pour être considéré comme l’avocat de chaque enfant, vous aurez :

  • Diplôme supérieur en santé publique, communication ou dans un domaine connexe et au moins 10 ans d’expérience pertinente dans la facilitation et la coordination d’événements, y compris des réunions / ateliers régionaux / mondiaux, de préférence en santé publique.
  • Un diplôme universitaire de premier niveau avec 12 ans d’expérience pertinente pourrait être accepté au lieu d’un diplôme supérieur.

  • Capacité démontrée d’inclure tous les participants et de s’assurer que toutes les opinions sont entendues.
  • Compétences démontrées en analyse et en rédaction, analytiques et concises, y compris la capacité de transmettre des informations détaillées de manière claire à un public diversifié.
  • Flexible et capable de répondre et de s’adapter facilement au changement.
  • Compétences administratives et auto-motivé avec la capacité d’établir des priorités et de gérer plusieurs tâches sous une supervision minimale de manière efficace et efficiente.
  • Capacité à travailler sous pression et à respecter les délais sans sacrifier la qualité.
  • Langues Excellentes compétences en rédaction et en communication en anglais.
  • Logiciel Bonne connaissance de MS Word, Excel et PowerPoint.
  • Pour chaque enfant, vous démontrez une chance équitable

    Valeurs fondamentales de l’UNICEF : engagement, diversité et intégrité et compétences de base en communication, travail avec les gens et recherche de résultats.

    Les compétences requises pour ce poste sont :

    Compétences fonctionnelles :

  • Planification et organisation : fixe des objectifs clairement définis; planifie les activités et les projets bien à l’avance et tient compte de l’évolution possible des circonstances;
  • identifie et organise les ressources nécessaires pour accomplir les tâches; gère le temps efficacement; surveille les performances par rapport aux délais et aux jalons.

  • Communication : Capacité d’exprimer efficacement des concepts techniques complexes, à la fois verbalement et par écrit;
  • présenter efficacement ses pensées et ses idées d’une manière claire, concise et facilement compréhensible. Écoutez et reconnaissez les points de vue et les opinions des autres.

  • Travailler avec les gens : montre du respect pour les opinions et les contributions des autres membres de l’équipe; fait preuve d’empathie;
  • écoute, soutient et prend soin des autres; consulte les autres et partage avec eux des informations et des compétences; renforce l’esprit d’équipe et réconcilie les conflits;
  • s’adapte à l’équipe et s’intègre bien.

  • Recherche de résultats : établit des normes élevées de qualité du travail; surveille et maintient la qualité du travail;
  • travaille de manière systématique, méthodique et ordonnée; atteint constamment les objectifs du projet; se concentre sur les besoins et la satisfaction des partenaires internes et externes;
  • accepte et aborde les objectifs exigeants avec enthousiasme.

    Consultez notre référentiel de compétences sur

    L’UNICEF est attaché à la diversité et à l’inclusion au sein de son personnel et encourage tous les candidats, quels que soient leur sexe, leur nationalité, leurs origines religieuses et ethniques, y compris les personnes handicapées, à postuler pour devenir membre de l’organisation.

    L’UNICEF a une politique de tolérance zéro à l’égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations Unies et de l’UNICEF, notamment l’exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l’abus d’autorité et la discrimination.

    L’UNICEF adhère également à des principes stricts de protection des enfants. Tous les candidats sélectionnés feront donc l’objet de vérifications rigoureuses des références et des antécédents et devront respecter ces normes et principes.

    Remarques :

    La mobilité est une condition de l’emploi professionnel international à l’UNICEF et une prémisse sous-jacente de la fonction publique internationale.

    Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à la prochaine étape du processus de sélection.

    Postuler
    Ajouter aux favoris
    Retirer des favoris
    Postuler
    Mon email
    En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
    Continuer
    Formulaire de candidature