Consultance : Analyse de la situation des dispositifs de santé communautaire dans la région de Matam
PFONGUE
Dakar, Senegal
il y a 3j

Termes de Reference Analyse de la situation des dispositifs de santé communautaire dans la région de Matam

Contexte et Justification

La consultation aura lieu dans les régions du Nord-Est du Sénégal, sur une population largement rurale : La part de la population rurale dépasse 73% (RGPHAE 2017).

Plus de 45% de la population vit sous le seuil de la pauvreté (ANSD / SRSD, 2015). Ces dernières années ont montré que les changements climatiques, tels que les sècheresses et les inondations, ont fortement influencé le nombre de personnes en situation de malnutrition (USAID, 2016).

La mortalité infanto-juvénile reste élevée à 71 dans la région de Matam contre 56 au niveau national (EDS continue, 2017).

Quant à la couverture vaccinale chez les enfants de 12 à 23 mois ayant reçus tous les vaccins de bas, elle reste faible à 69%dans la région de Matam et 68% dans la région de Louga contre 75% au niveau National (EDS continue, 2017).

Les régions Nord-Est du Sénégal cumulent depuis plusieurs années (SMART 2012, 2014 et 2015) l’insécurité alimentaire et les taux de malnutrition les plus élevés du pays.

La dernière enquête nutritionnelle SMART réalisée en fin 2017 a montré dans la région de Matam une prévalence Globale de la Malnutrition Aiguë de 10,5% 9,1%-12,1% IC .

En ce qui concerne la Malnutrition Aiguë Sévère, la prévalence varie entre 0,6% dans le département de Matam et 1,4% dans le département de Kanel.

Si au niveau de la MAS, la progression est encourageante, les prévalences au-dessus de 10,0% pour la MAG restent néanmoins préoccupantes si l’on considère l’échelle de classification de l’OMS.

La région de Matam reste toujours vulnérable aux crises alimentaires et nutritionnelles. De même, l’estimation de la couverture du programme PECMAS en fin 2017 (SLEAC, 2017) dans la région de Matam est à 59%.

Au niveau de la région de Louga qui fera l’objet de l’extension du projet, cette couverture du Programme PECMAS est à 33,37%.

Au niveau du département de Podor, la couverture estimée est à 20,40%. L’ensemble de ses couverture PECMAS quelque soit son niveau de disparité régionale et district restent nettement inférieur au seuil fixé par le système de santé au niveau national qui est de 80%.

Les principales barrières identifiées sont l’accès géographique, le manque de moyen de déplacement pour rejoindre les postes de santé qui sont éloignés de la communauté.

De plus, l’accès aux services de santé et la couverture des soins de santé sont des problèmes majeurs, car dans certains districts, notamment Ranérou, plus de 60% de la population vit à plus de 10 km d’une structure de santé.

Comme beaucoup d’hommes pratiquent la transhumance saisonnière avec leurs troupeaux, les femmes sont souvent laissées seules dans les villages, avec des tâches de garde complètes, luttant pour accéder aux services de santé en raison de problèmes de transport et de coûts.

Face aux barrières à l’accès au programme de prise en charge de la malnutrition aiguë sévère (MAS) et sur la base des preuves programmatiques de la capacité des stratégies de soins essentiels en communauté à lever certaines barrières d’accès aux soins à temps opportun pour les enfants, ACF a décidé d’évaluer l’impact de l’intégration de la prise en charge de la MAS dans le paquet des soins dispensé par les ASC au Sénégal à travers une recherche opérationnelle.

L’objectif principal de la recherche est de comparer l’efficience et l’efficacité du traitement de la MAS au niveau communautaire, actuellement les cas de MAS sans complications étant pris en charge au niveau des postes de santé.

Les résultats de cette étude pourraient informer sur l’approche en coût-efficacité la plus adapté à une intégration la prise en charge de la MAS dans le paquet de soins essentiels en communauté au Sénégal et dans le monde.

L’analyse de situation objet de cette consultation permettra d’informer la conceptualisation et la stratégie de mise en œuvre de cette recherche opérationnelle, en évaluant les différents dispositifs communautaires existant dans la région.

Objet de la Consultation

Objectif Général :

Analyse de la situation des dispositifs de Santé Communautaire dans la région de Matam

Objectifs Spécifiques :

  • Mettre à jour la cartographie des acteurs de santé communautaire œuvrant dans la région de Matam : leurs domaines d’intervention en contenu et en périmètre géographique, profilage.
  • Identifier la nature des liens existants entre les ASC et les autres acteurs œuvrant dans les domaines de la santé et de l’action sociale
  • Analyser les points forts, les difficultés et les limites des ASC pour l’intégration de PECMAS dans leur paquet de prise en charge
  • Identifier les attentes respectives des différents acteurs intervenant dans le domaine de la santé - les postes de santé, les communautés, les comités de santé, etc.
  • Identifier les systèmes de référence contre référence entre ASC (ou autres agents de santé à base communautaire) et structures formelles de santé, leur efficacité et les goulots d’étranglement.
  • Résultats attendus

  • Un diagnostic de l’état des lieux pour l’identification des ASC et leurs interventions dans le domaine de la santé est réalisé, et les recommandations faites ;
  • Une cartographie actualisée des ASC ;
  • Un diagnostic des goulots d’étranglement du système de référence contre référence est fait et les recommandations des parties prenantes recueillies ;
  • Une présentation des résultats clefs lors de l’atelier de concertation avec les principales parties prenantes.
  • Taches du consultant

  • Faire un état des lieux de la réalité des ASC dans la région de Matam
  • Inventorier les programmes et projets de santé d’intervention des OSC (réalisés ou en cours)
  • Selon les 8 composantes de la PECIME :

    Coordination and policy setting

    Costing and financing

    Human Resources

    Supply Chain Management

    Service delivery and referral

    Supervision and Performance quality assurance

    Communication and social mobilisation

    M&E and HMIS

  • Analyser les expériences ASC, leur niveau de formation, leurs problèmes et leurs besoins ;
  • Analyser les différents types d’intervention des ASC en liaison avec les programmes du Ministère de la Santé et les domaines de partenariat existant ;
  • Analyser les modalités de partenariat pour une meilleure intervention des ASC et conjugaison des efforts dans le domaine de la santé ;
  • Livrables

    Les livrables de cette consultations sont les rapports développés par étapes et validés par le comité de pilotage :

  • Note méthodologique
  • Rapport 1 : diagnostic réel des ASC ;
  • Rapport 2 : mise à jour de la cartographie des ASC, selon les thèmes ou programme de santé, et les es critères d’éligibilité selon les types et formes d’intervention dans le système de santé ;
  • Rapport 3 : diagnostic du système de référence contre référence pour la PECMA entre le niveau communautaire et les structures de santé, intégrant la proposition de plan d’action pour un renforcement du dit système ;
  • Recommandation pour une intégration de la PECMAS dans le dispositif existant de santé communautaire
  • Durée et période d’exécution

    La durée de la consultation est de 20 jours

    La mission du consultant doit être exécutée dans un délai de 2 mois à partir de la sélection

    Profil du consultant et compétence requise

  • Consultants(s) national (s)
  • Spécialiste en santé publique, en science sociale en anthropologie ou diplôme équivalent
  • Expérience et expertise de conduite d’études, revues ou cartographie de programmes / acteurs
  • Compétence reconnue d’intervention dans le domaine de la santé communautaire et du partenariat dans le domaine de la santé
  • Familier avec les questions du genre et droits humains
  • Maitrise des enjeux politiques de la réforme de la santé
  • Capacités de communication et d’animation d’ateliers
  • Capacités de production et de rédaction de rapports
  • Parfaite maîtrise du français et du wolof, maîtrise du pulaar préférable
  • Dépôt du dossier de candidature.

    Le(s) consultant(s), intéressé(s) par cette consultation est prié / e de fournir un dossier comprenant :

  • Une proposition de mise en œuvre des termes de référence
  • Un CV
  • Ce dossier sera adressé au plus tard le 22 février 2019 par email à l’adresse suivante : acfmissionsn sn.acfspain.org , en spécifiant dans l’objet de l’email candidature pour la réalisation d’un diagnostic santé communautaire

    Postuler
    Ajouter aux favoris
    Retirer des favoris
    Postuler
    Mon email
    En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
    Continuer
    Formulaire de candidature